Sofia Stril-Rever : méditer pour sauver le monde – 2

Découvrez ici la deuxième partie de notre interview de Sofia Stril-Rever ! En quoi changer son état d’esprit et méditer, c’est déjà changer le monde ? Qu’est-ce qu’une médit-action ? Biographe française du 14e Dalaï-Lama et spécialiste du Tibet, Sofia Stril-Rever a sorti en octobre 2020 son dernier livre, “L’urgence d’aimer”, centré sur l’amour et la méditation. 

Biographe française du 14e Dalaï-Lama et spécialiste du Tibet, l’écrivaine, scénariste indianiste et sanskritiste, a sorti son livre L’urgence d’aimer en octobre 2020. Cet ouvrage profond nous pousse à nous éveiller à l’unité du vivant, comme à être nous-mêmes l’amour que nous souhaitons voir dans le monde. Afin de partager son message, Sofia Stril-Rever propose aux lecteurs ses “médit-actions”. qu’est-ce qu’une “médit-action” ? Il s’agit d’une combinaison entre la méditation et l’action, pour plus d’amour inconditionnel et de responsabilité universelle. Hello La terre a interrogé Sofia Stril-Rever sur le concept de ses médit-actions et ses espoirs pour demain.

L'urgence d'aimer avec Sofia Stril-Rever
Sofia Stril-Rever est la biographe française du Dalaï-Lama

Sofia Stril-Rever, vous avez sorti en octobre 2020 votre nouveau livre L’urgence d’aimer. Quelles sont vos inspirations au quotidien ?

Je suis portée par la formule de Gandhi : “Be the change you want to see in the world” soit en français “Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde”. Dans L’Urgence d’aimer, je réponds à Gandhi : “Be the love you want to see in the world !” ou en français “Soyez l’amour que vous voulez voir dans le monde !”.

L'urgence d'aimer avec Sofia Stril-Rever

Car j’ai si souvent entendu Sœur Emmanuelle dire : “L’amour est plus fort que la mort”. En arrivant dans le bidonville du Caire où elle a vécu 20 ans entre 1970 et 1990, elle n’avait qu’une idée en tête : “transformer les germes de mort en germes de vie”. À la place du bidonville se trouve aujourd’hui un quartier avec de l’eau courante, de l’électricité, où les enfants et petits-enfants des anciens chiffonniers du Caire sont devenus médecins, avocats, infirmiers, professeurs… J’ai vu de mes propres yeux Sœur Emmanuelle en action : avec pour seule arme son amour, elle a sauvé plusieurs générations !

En conséquence, comment ne pas penser que si chacun d’entre nous sur la planète développait un amour de la vie altruiste, le monde serait transformé. Pierre Teilhard de Chardin l’écrivait très bien dans son livre La place de l’homme dans la Nature :

“Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées et la pesanteur, nous exploiterons l’énergie de l’amour. Alors, pour la seconde fois dans l’histoire du monde, l’homme aura découvert le feu.”

Cette force du changement est à trouver en chacun de nous. En nous plaçant dans l’action, elle nous rend notre souveraineté. Je crois fermement que l’on peut véritablement devenir co-créatrice et créateur d’un monde meilleur avec la force du cœur.

L'urgence d'aimer avec Sofia Stril-Rever
Sofia Stril-Rever est l'autrice de l'ouvrage "L'urgence d'aimer" et l'initiatrice de la Quête d’éveil Be the Love.

Sofia Stril-Rever, avez-vous inventé le concept des médit-actions ?

Je n’en ai pas inventé le concept, car il fait partie intégrante de ce qu’est la méditation depuis les origines, avec trois grandes réalisations. La première, rattachée à la tradition du yoga de la grande perfection, qu’on appelle l’Atiyoga, est la vue. C’est la réalisation de la bonté fondamentale, qui est notre réalité première. La 2e est la contemplation de cette bonté fondamentale, que l’on fait rayonner dans chaque cellule de notre corps et à l’extérieur de nous. Enfin, la 3e réalisation est dans l’action qui consiste à incarner la bonté fondamentale que nous sommes dans chacun de nos actes au quotidien. Avec mes médit-actions guidées, j’aide les pratiquants à expérimenter ces 3 réalisations. C’est la bonté fondamentale qui sera l’interface entre ce que l’on a contemplé dans la méditation et ce que l’on incarnera dans l’action. Pour rendre mes médit-actions plus faciles à mettre en place, j’organise à partir de mai et jusqu’à novembre 2021, cinq week-ends de retraites structurées dans une « Quête d’éveil » et présentées sur le site www.bethelovecircles.fr

Aimer est un verbe d’action et la Quête d’éveil Be the Love est une progression autour de l’expérience vitale de l’amour, matrice universelle de valeurs et de responsabilités humaines. En s’alignant avec notre essence et nos interdépendances avec la planète mère, nous accédons à une expérience d’unité transformatrice, qui impacte toutes les dimensions de notre existence et de nos engagements. Basée sur les sagesses traditionnelles, la méditation, les neurosciences et l’éco-psychologie, la Quête d’éveil Be the Love actualise notre plein potentiel de conscience, de joie, d’amour et d’action pour vivre une vie meilleure, en contribuant à un monde de paix, plus juste et plus heureux. C’est ainsi que par la médit-action, on devient le changement et l’amour que l’on veut voir dans le monde. Nous espérons que la situation sanitaire permettra de nous retrouver en présentiel dans les belles énergies d’un sanctuaire naturel en vallée de l’Eure, près de Paris, et nous prévoyons aussi des webinaires autour de ce message vital de l’amour pour que l’effondrement actuel devienne un enfantement.

Les scientifiques prédisent aujourd’hui une 6e extinction de masse. Après les dinosaures, les humains sont en danger. Comment expliquer le déni général ?

La perspective d’une 6e extinction de masse nous est insupportable, car dans l’extinction des autres espèces animales et végétales, c’est notre propre extinction qui se produit. Il est toujours poignant d’être témoin, comme nous le sommes toutes les 20 minutes actuellement, de l’extinction d’une espèce animale ou végétale. L’homme moderne a longtemps cru qu’il était au-dessus de la nature, qu’il pouvait la dénature à sa guise. Mais la vérité, c’est que l’être humain fait partie intégrante de la nature. La coupure entre nature et culture, l’esprit et le corps résulte du paradigme de la civilisation judéo-chrétienne et de la vision de la faute, le péché originel qui nous a chassés du paradis. C’est l’histoire d’une grande division, d’une séparation essentielle. Mais on observe aujourd’hui une compréhension nouvelle grâce à la physique quantique. Nous comprenons que tout est relié et interdépendant, qu’en réalité nous sommes des êtres d’énergie ! La même énergie traverse, avec des fréquences différentes, le corps de l’animal, des arbres, des forêts, de la terre, des océans, des planètes, des étoiles, etc… Et pour moi, la source de cette énergie est précisément l’amour. Un amour par essence inclusif et non local, qui ne se limite pas à un couple, une famille, une patrie, un lieu. C’est à cette réalisation que j’appelle dans L’Urgence d’aimer : que l’amour est une énergie non locale, de la plus forte ampleur. Cet amour permet de communiquer à des niveaux d’interaction subtils non physiques avec la sagesse de la terre et de l’univers.

Se reconnecter à son cœur pour être et diffuser l'amour autour de soi, pour les êtres vivants, les autres formes de vie et notre planète.

Tout un réapprentissage est nécessaire pour revenir au cœur de l’amour, pour reconnecter le mental au cœur, pour laisser la confiance en la vie et l’espoir nous guider dans des actions justes. Il faut repenser notre civilisation d’une manière holistique, en se recentrant sur l’amour de toutes les formes de vie. Cet amour qui prend soin, qui respecte et permet de développer une forme d’intelligence amoureuse du vivant. Nous sommes la meilleure version de nous-mêmes lorsque nous sommes capables d’aimer. Aimer, c’est tisser des liens. Nous nous différencions d’ailleurs des singes par cette capacité à créer des liens de tendresse, de solidarité et d’amour, alors que notre ADN ne se distingue du leur que de 2 % !

Qu’est-ce qui vous donne de l’espoir pour demain ?

Malgré la pandémie qui se prolonge, je vois quand même la lumière au bout du tunnel. Sous les radars médiatiques, l’humanité est en train de se réinventer sur la planète. D’autant plus qu’en astrologie, nous sommes entrés dans la constellation du Verseau qui annonce un âge d’or. Le Verseau inaugure un mouvement vers la fraternité, le partage, la coopération et l’entraide. Ce sont des attitudes émergentes qui tendent à se diffusent de plus en plus, grâce aux réseaux sociaux. Cela nourrit la conscience planétaire d’une aspiration à l’unité pour sortir de l’âge sombre actuel où prédominent la prédation, l’exploitation insensée des ressources de la nature et de la force de travail humaine, notamment des enfants.

Propos recueillis par Aurélie Brunet

Crédit photos : DR.

Le livre de Sofia Stril-Rever L’urgence d’aimer est paru le 08/10/2020 chez MASSOT EDITIONS.

L'urgence d'aimer avec Sofia Stril-Rever
L'urgence d'aimer, le nouveau livre de Sofia Stril-Rever.

Découvrez- le site web Be the love de Sofia Stril-Rever.

Testez dès maintenant une médit-action avec Sofia Stril-Rever.

😊 Voilà, c’est fini pour cette deuxième partie de l’interview de Sofia Stril-Rever à l’occasion de la sortie de son livre L’urgence d’aimer. Découvrez également la première partie de notre interview de Sofia Stril-Rever !

Partager
À lire aussi
1 Commentaires
  1. Pingback: Hello La Terre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BIENVENUE SUR HELLO LA TERRE

Pourquoi l’écologie mène au bonheur et inversement ?
Pourquoi sauver la planète doit aussi passer par l’amour de soi et de l’autre ?
C’est pour trouver des réponses que j’ai créé Hello La Terre, le blog et l’agence de création de contenus.
Au plaisir d’échanger !
Aurélie

Aurelie Brunet