“Pigments”, une tendresse-fiction pétillante au Théâtre de la Contrescarpe

ALERTE – Pépite théâtrale “so fresh” en vue ! La comédie dramatique “Pigments” s’offre comme un “feel-good movie” ingénieux, mâtiné de l’intimité et profondeur qu’on ne trouve qu’au théâtre, et bien d’autres choses encore…

 

"Pigments", une tendresse-fiction petillante au Theatre de la Contrescarpe

“Pigments” se joue au Théâtre de la Contrescarpe

La délicatesse des sentiments amoureux et le nid de la tendresse

“Pigments” fait méticuleusement au fil d’or le dessin d’un coeur increvable. Cette esquisse s’installe scène après scène dans notre monde intérieur, doué de sa palette de couleurs. Les choix de mise en scène, l’unité de lieu, la musique calculée au millimètre près…Tout est fait pour nous concentrer sur la danse amoureuse d’un homme et une femme. Première surprise, cette pièce nous est d’emblée familière. On se sent bien, accueilli…presque chez-soi. Secondo, malgré un scénario fort improbable, les ficelles restent invisibles. On s’esclaffe devant la peinture du quotidien rieur. On frémit lorsque le drame vient l’envahir de noir. L’action tragique révèle sans pathos la tessiture des personnages, comme l’ampoule faisait apparaître les messages à l’encre invisible de notre enfance. On admire le courage et la délicatesse de l’homme prêt à tout pour la belle liane explosive Chloé. Deux acteurs époustouflants pour un texte intelligent et drôle.

 

N’avez-vous jamais remarqué ? Nos plus belles histoires d’amour sont souvent celles qui nous ont fait le plus espérer, souffrir, adorer, tanguer, pleurer, grandir…”Pigments” remue nos méninges et fait battre notre palpitant un peu plus vite, un peu plus fort. Rapidement notre imaginaire s’invite à la fête. Nos neurones filent nous reconnecter avec nos plus belles histoires d’amour. Finalement, “Pigments” est une peinture scénique qui se goûte, se mélange, se savoure, s’expose et se digère selon le vécu de chacun.

 

Auteur : Nicolas Taffin

Artistes : Mathilde Moulinat (Chloé), Nicolas Taffin (Nicolas)

Metteur en scène : Elodie Wallace

 

Informations pratiques : La pièce “Pigments” se joue jusqu’au 8 janvier 2017 au Théâtre de la Contrescarpe, 5 rue blainville dans le cinquième arrondissement de Paris. Du vendredi au dimanche, selon les jours à 19h00 et 21h30. Un des plus vieux quartiers de Paris, proche de la célèbre rue Mouffetard !

 

Cet article a été diffusé pour la première fois le 18/12/2016 dans le webzine LaCritiquerie.

Partager
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BIENVENUE SUR HELLO LA TERRE

Pourquoi l’écologie mène au bonheur et inversement ?
Pourquoi sauver la planète doit aussi passer par l’amour de soi et de l’autre ?
C’est pour trouver des réponses que j’ai créé Hello La Terre.
Au plaisir d’échanger !
Aurélie

Aurelie Brunet