60 millions de consommateurs, le magazine de l’Institut national de la consommation (INC), lance sa nouvelle campagne de crowdfunding. Du 7 octobre au 11 novembre 2019, il s’agit de financer sa nouvelle application “Mon assistant conso” , dite “citoyenne”, d’aide aux choix des produits ménagers, alimentaires et cosmétiques. Fini de s’abîmer les yeux sur les étiquettes !

Une note pour les produits ménagers et d’entretien de la maison
Lancée en 2017 avec 12 millions d’usagers à ce jour, l’application mobile nutritionnelle Yuka, “qui scanne votre alimentation afin d’obtenir une information claire sur l’impact du produit sur la santé” a fait grand bruit. Quel sera l’accueil de cette nouvelle application ?
“Mon assistant conso” décryptera les étiquettes, non seulement des produits alimentaires et cosmétiques mais surtout, ce qui est aujourd’hui peu courant, celles des produits ménagers et d’entretien de la maison, en proposant une note “compréhensible par tous”, selon ses créateurs.

Financer 30 000 euros sur la plateforme Kiss Kiss Bank 

L’objectif initial est de collecter 30 000 euros afin de financer cette application mobile dite “indépendante”. Elle fonctionnera comme un véritable assistant personnel d’aide au choix pour les consommateurs, sur la toxicité des produits ménagers, alimentaires et cosmétiques. Cet engagement sociétale est ancré dans les valeurs des créateurs. Depuis des dizaines d’années, 60 Millions de consommateurs et l’INC son éditeur analysent, testent des produits de la vie quotidienne, décryptent les étiquettes. Ils alertent les consommateurs sur les produits potentiellement dangereux selon eux, pour leur santé et l’environnement. Indépendant des fabricants, des distributeurs et des lobbies, 60 Millions de consommateurs et l’INC affirment s’attacher à informer les consommateurs “de façon objective et impartiale”. 

 

Scanner automatiquement les étiquettes avec le téléphone
Comment cela fonctionne ? Rien de plus simple ! Les consommateurs seront invités à scanner avec leur téléphone des milliers de produits ménagers, alimentaires ou cosmétiques expertisés par les ingénieurs de l’Institut national de la consommation. D’un simple coup d’œil, il sera possible de choisir un produit sur le lieu de vente. L’application dira si oui ou non tel ou tel produit de consommation courante est considéré comme “mauvais” ou s’il peut être acheté “en toute confiance” selon l’INC

Partager
À lire aussi